Pourquoi être photographe de mariage

style de photographie

19 19

Photographe de mariage : plus qu’un métier, une passion

A de nombreuses reprises, j’ai entendu dire de manière directe ou indirecte que j’étais passionné. Lors d’un rendez-vous, un couple m’a même confié la vison d’un  « photographe industriel » qu’ils ont contacté. Ils avaient ressenti que le mariage était pour lui comme une sorte d’industrie où l’histoire du couple ne compte pas. « Vous au moins vous n’êtes pas blasé, ça se voit ! » Je vais tenter d’expliquer ce qui me fait me dire quand la saison se termine… vivement la saison prochaine !

Le trac

S’il y’a bien un truc qui revient la veille de chaque mariage, c’est bien le trac. La première fois, j’ai cru que c’était parce que je couvrais mon premier mariage mais au suivant c’était la même ! J’ai beau me dire que c’est pas le premier, que j’ai surmonté des situations compliquées où quelques secondes plus tard ça aurait été trop tard, à chaque fois, la veille au soir, c’est pareil.

Une humoriste connue a dit un jour dans un talk-show, “le jour où je n’aurai plus le trac avant de monter sur scène, j’arrêterai ce métier”. Les mariés quant à eux, disent toujours avoir du stress les jours qui précèdent le mariage mais beaucoup moins la veille. Moi c’est l’inverse. Je crois que je mesure l’importance de l’évènement pour les couples et je veux qu’ils soient contents des photo de mariage à tout prix. A l’heure d’aujourd’hui, je n’ai eu que des retours très positifs donc tout va bien ^^

Effervescence, joie et sourire pendant les préparatifs

Je l’ai ressenti pour mon propre mariage. Je la ressens à chaque mariage que je couvre de manière un peu différente.  Cette effervescence qu’on peut ressentir dès les préparatifs : les mariés se préparent et le moment approche. Tout le monde est sur le pont et surveille l’heure comme du lait sur le feu. J’aime ces moments où le marié se retrouve surpris de sentir un certain stress et enfile son beau costume avec l’aide de ses proches. Il y a une effervescence et tout le monde semble joyeux et content de participer à cet évènement. De vrais moments uniques.

Les préparatifs sont aussi propices au portrait  avec la mariée qui vient de se faire belle par exemple, au reportage et à la photo de détail avec les décorations sur les tables par exemple.  Si on ajoute à cette variété de champs d’actions le fait que les lieux et les personnes soient différents à chaque fois, je vois difficilement comment on peut se lasser !

Les cérémonies : une histoire pleine d’émotions

Les cérémonies sont aussi une partie de la journée bien plaisante à couvrir. Je suis assez discret et lors de cérémonies, les mariés oublient totalement que je suis là. Souvent, les émotions émergent et j’ai parfois l’impression de regarder un film !

Ma mission étant de raconter une histoire avec le plus de fidélité possible. Finalement je raconte aux mariés le film de leur journée en étant au plus près de l’action sans pour autant me faire remarquer !  J’aime rajouter quelques bonus à ce film : ces petits plus qui permettront aux mariés de découvrir ensuite des photo de mariage, d’instants de vie auxquels ils n’ont pas assisté ou des détails de la journée.

La séance couple : l’instant beau paysage

Lorsque j’ai démarré la photo, j’ai fait beaucoup de photo de paysage. J’adore ça surtout aux heures où la lumière est  belle. Lorsqu’on fait une séance couple, on choisit un beau lieu ensemble. Ca peut être sur le domaine le jour J ou alors avant ou après le grand jour sur un site à l’extérieur.
On habite dans une belle région où la diversité des paysages (forêt, mer, montagne, ville…) donne matière à s’amuser ! Les mariés se baladent  pendant que je réalise des photo de mariage dans un beau cadre.

Le vin d’honneur : portraits, portraits, portraits

Le stress est loin et les gens se détendent, ils boivent un coup, discutent, rient… et moi je mets mon téléobjectif pour prendre des portraits de loin. La plupart du temps, je passe inaperçu… mais il arrive que je me fasse surprendre sur le fait.

La soirée : le mélange des saveurs

La soirée est en quelque sorte un mélange de tout les moments clés de la journée cité plus haut, des portraits sur la piste de danse, de l’émotion pendant un discours, une scène de vie à une table, presque tout y est ! Au final, chaque partie de la journée est un plaisir !

En résumé

Pour moi, le mariage regroupe plusieurs domaine de la photo :

– le portrait, lorsqu’il s’agit de prendre les mariés pendant les préparatifs ou les invités au vin d’honneur par exemple

– mais aussi le paysage, quand on cherche par exemple à montrer les mariés au milieu d’un beau panorama

– la macro qui est en fait de la photo détaillée d’une décoration de table du lieu de réception par exemple

– mais encore la photo de reportage quand il s’agit d’être discret et de saisir des instants au naturel lors de cérémonies civiles, laïques ou religieuses

C’est donc très complet. Mais la vrai valeur ajoutée démarre durant l’étape qui suit le jour J. Véritable travail de l’ombre, il représente, pour un mariage, une part très importante du travail.

Pour moi, une image retouchée est un comme un négatif. L’appareil photo saisit une photo et après on travaille dessus : contraste, amélioration des lumières, recadrage si nécessaire…

J’aime prendre une image pour la sublimer et développer tout son potentiel. Et ce sont les mariés qui en tirent le bénéfice. Franchement, y’a pas à dire, photographe de mariage c’est le top.

SHARE THIS STORY